Glossaire : chirurgie buccale /implantologie

Abcès

Un abcès est une accumulation locale de pus, siégeant généralement dans le tissu conjonctif, à la suite d’un processus inflammatoire.

Agénésie

Absence congénitale des dents. La mise en place d'un implant est rendu possible après un traitement orthodontique. La quantité et la qualité du tissu gingival permettent de pronostiquer un succès esthétique des couronnes sur implants.

Allogreffes

Ces produits de substitution osseuse sont obtenus à partir d’os d’un individu sain vivant ou d’un cadavre prélevé dans les 48 heures suivant le décès. Comme pour tout organe transplanté, un rejet ne peut être exclu.

Alloplasties

Les matériaux alloplastiques sont des matériaux synthétiques, biocompatibles et faciles à manipuler. Leur composition est à base de sulfate ou de phosphate de calcium.

Alvéole [ tooth socket ]

L'implantologie assistée par ordinateur permet de simuler la position idéale d'un implant : la profondeur, la largeur et l'angulation. Le praticien est guidé pour poser de manière optimale l'implant dans l'alvéole aménagée.

Amputation corono radiculaire

L'amputation corono-radiculaire consiste à éliminer la racine et la partie coronaire de la dent correspondante.

Analgésie

L'analgésie de contact permet de rendre indolore la pénétration de l'aiguille. Elle s'effectue à l'aide d'un gel ou d'une pommade. L'analgésie d'infiltration assurera l'analgésie du nerf maxillaire ou mandibulaire.

Analyse occlusale

L'analyse occlusale consiste à évaluer les rapports entre les dents statiquement et au cours de différents mouvements fonctionnels L'analyse comprend aussi l'étude des facettes d'usure (indication de bruxisme).

Ancrage direct

(L’ancrage squelettique peut être classifié en ancrage direct et indirect). L’ancrage direct utilise exclusivement des mini-implants pour obtenir des mouvements souhaités sans solliciter de dents.

Ancrage indirect

(L’ancrage squelettique peut être classifié en ancrage direct et indirect). L’ancrage indirect utilise des implants pour renforcer l’ancrage dentaire préexistant.

Ancrage squelettique

L'ancrage squelettique en orthodontie constitue une alternative aux ancrages conventionnels, il utilise les implants ostéointégrés (qui prennent ancrage dans l'os et non sur
les dents). En assurant un ancrage fixe, l'ancrage squelettique permet la mise en oeuvre de mouvements complexes tels que ingressions ou déplacements d'un groupe de dents.

Apex de l'implant [ apex ]

Lors de la planification 3D en IAO implantologie assistée par ordinateur, la fonction "détecteur de collision" permet de vérifier si la distance entre le nerf et l'apex de l'implant est convenable.

Autogreffe

Une régénération osseuse incomplète est obtenue après énucléation des kystes des maxillaires de taille importante. Le comblement osseux avec de l'os autogène iliaque pour combler les défauts de taille importante apporte des résultats très satisfaisants.

Avulsion

Extraction de la dent de son alvéole

Haut de page