Chirurgie piezoelectrique > 4 - Applications cliniques

Applications cliniques : greffes osseuses



1 - Élévation du sinus

Les inserts les plus usités sont la fraise boule et les spatules qui servent à décoller et séparer la membrane sinusienne.
La technique est identique à celle utilisée avec des instruments rotatifs. Lorsque la paroi est épaisse, il est conseillé de commencer l’érosion du volet à l’aide d’une fraise montée sur contre-angle afin de raccourcir le temps de l’ostéotomie. L’insert en forme de fraise boule sera utilisé pour terminer le volet et aborder en toute sérénité la membrane sinusienne.
Le volet est mobilisé et l’intervention se poursuit par le décollement de la membrane de la paroi antérieure du sinus ainsi que du bas-fond sinusien.
Le cas échéant, la cavité est comblée à l’aide de Bio-Oss®. La fenêtre est ensuite obstruée par une membrane Ossix Plus biorésorbable et le lambeau est suturé.


Piezochirurgie : expansion de crête

Comblement osseux :
1 - insert ultrasonique en forme de scie pour réaliser les incisions osseuses
2 - Fermeture de la fenêtre à l’aide d’une membrane biorésorbable



IMPORTANT :
La diminution de la fréquence de perforation grâce à la chirurgie ultrasonique (piezoélectrique) constitue un avantage déterminant de la méthode car le temps passé à gérer une perforation peut rallonger de manière importante celui de l’intervention.



2 - Expansion de crête

Avant l’introduction de la chirurgie ultrasonique (piezoélectrique), l’expansion de crête osseuse était très délicate, longue, éprouvante pour le patient. Elle nécessitait une longue courbe d’apprentissage.
L’avènement de la chirurgie ultrasonique avec ses inserts vibrants a considérablement simplifié cette technique
Les expansions de crête peuvent concerner une dent, surtout dans la zone antérieure du maxillaire, et jusqu’à une arcade complète en 2 hémi-sections
Cette technique est applicable aussi bien à la mandibule qu’au maxillaire, dans les secteurs antérieurs aussi bien que postérieurs. Le gain final en largeur de la crête varie entre 2 et 5 mm. Les implants peuvent être posés en même temps que l’expansion de la crête osseuse ou en différé. Une période de cicatrisation de 3 à 4 mois est recommandée avant de mettre les implants en charge ou de procéder à leur pose.


Piezochirurgie : expansion de crête

Comblement osseux :
1 - insert ultrasonique en forme de scie pour réaliser les incisions osseuses
2 - Insertion en cours de l’implant en position 22



POSE DIFFEREE DES IMPLANTS :
lorsque la pose des implants est différée, l’espace intercortical est maintenu soit par l’introduction d’un inlay cortico-spongieux d’os autogène, soit à l’aide d’une vis d’ostéosynthèse. Le port d’une prothèse amovible est à éviter durant les 2 semaines de la cicatrisation des tissus mous.



5 - Crédits et auteurs