Glossaire : chirurgie buccale /implantologie

Papilles

Les papilles interdentaires sont les petites excroissances de tissu gingival situées entre les dents dans l'arcade dentaire. Différentes techniques chirurgicales premettent de préserver les papilles.

Parcours du nerf

Quand des implants sont posés dans la zone de la mandibule postérieure, la première chose à faire consiste à tracer le parcours du nerf afin de le visualiser sur la reconstitution 3D.

Parodontiste

La parodontologie est la branche de l'odontologie consacrée à la prévention et au traitement du parodonte, (ensemble des tissus de soutien de la dent). L'examen clinique du parodontiste vise à déterminer l'état de santé parodontale du patient ainsi que l'interrogation sur des facteurs de risque parodontaux.

Parodontite juvénile

La parodontite juvénile localisée apparaît chez l'adolescent. Une radiographie montre la perte osseuse. La première étape du traitement consiste à réaliser un curetage gingival / lambeau palatin.

Parodontites

Les parodontites affectent le parodonte profond (ligament, cément, os alvéolaire). On assiste à une perte d'attache et l'examen radiologique révèle une atteinte des structures osseuses.

Parodontologie

Cette discipline se consacre à l'étude des maladies parodontales, classées en gingivites et parodontites. Ce sont des maladies inflammatoires, les bactéries jouent un rôle dans le déclenchement et la progression de la maladie.

Parodontologiste

Un parodontiste ou parodontologiste est un spécialiste (chirurgien-dentiste ou stomatologue) qui s'occupe du diagnostic et du traitement des maladies des tissus qui entourent et supportent les dents (gencives, parodonte), ainsi que de la pose des implants dentaires.

Patrick missika

Patrick Missika est Maître de conférences des Universités, université Paris 7 Garancière. Praticien hospitalier des Hôpitaux de Paris. Directeur du diplôme universitaire d’implantologie. Expert près la cour d’appel de Paris

Période brânemarkienne

Années 80. Mise en nourrice d’implants en titane, ostéo-intégration avant leur mise en charge. Les succès deviennent positifs pour 90 % à 5 ans.

Période post-brânemarkienne

Années 2000 : la mise en charge immédiate (MCI) n’interfère pas sur l’ostéointégration. Taux de succès global des implants dentaires supérieur à 95%

Période pré-brânemarkienne

Années 60 : l’implantologie en est à ses balbutiements. 90 % d’échecs à 5 ans.

Persil

En phytothérapie, pour la mauvaise haleine ou halitose : le persil est connu pour masquer les odeurs d'alcool dans l'haleine.

Perte osseuse

Lorsque la perte osseuse est importante, Il est nécessaire de réaliser une greffe osseuse afin de placer des implants. Un scanner maxillaire permet d'évaluer l'espace sous-sinusien. La greffe osseuse sous sinusienne permet d'élever le bas-fond sinusien. Le volume osseux sera alors suffisant pour la pose d'implants.

Phase prothétique

En début de la phase prothétique de l'IAO, implantologie assistée par ordinateur, des éléments de la trousse prothétique sont utilisés pour effectuer le positionnement exact de l'implant. Ces pièces permettront de reconstituer la couronne avant la chirurgie pour la tenir prête immédiatement après la chirurgie.

Phytothérapie

Phytothérapie et halitose (mauvaise haleine). Certaines plantes ont pour but de traiter la mauvaise haleine et le terrain pathologique au niveau local ou général. Si de nombreuses plantes présentent un intérêt dans le domaine de l'halitose, certaines ne masquent que momentanément la mauvaise haleine mais ne l'éradiquent pas.

Piezochirurgie

La commercialisation des équipements destinés à la piezochirurgie pour le travail des tissus durs est appelée à radicalement transformer les techniques chirurgicales. Il est hautement probable que les instruments rotatifs seront de moins en moins utilisés au profit des inserts ultrasoniques.

Pilier conique

les prothèses fixées transvissées sont aujourd'hui le plus souvent réalisées sur des piliers coniques. Cette conicité permet une tolérance importante à un parallélisme déficient des implants.

Pilier de cicatrisation

Le rôle du pilier de cicatrisation est de guider la cicatrisation de la gencive et de préparer l'émergence de la couronne hors du sulcus péri-implantaire de manière la plus naturelle possible.
En IAO, implantologie assistée par ordinateur : le pilier de cicatrisation est vissé au dessus du col de l’implant. La gencive n'a pas été incisée sur la face vestibulaire, de ce fait la cicatrisation sera rapide et indolore et le saignement inexistant.

Pilier millimétré

Un pilier millimétré reposant sur le col de l’implant permet de transposer avec exactitude la hauteur du pilier de cicatrisation. Il intègre la profondeur d’enfoncement de l’implant et l’épaisseur des tissus mous.

Pilier pour prothèse scellée

Pilier pour prothèse scellée : (faux moignon ou inlay-core). Elément intermédiaire usiné en titane, en alliage précieux, en céramique ou en zircone

Pilier pour prothèse vissée

Elément intermédiaire usiné qui permet le vissage de la prothèse implanto-portée. En règle générale, à chaque pilier correspond un analogue de laboratoire

Pilier prothétique

Deux grandes familles de piliers prothétiques coexistent. : - les piliers pour prothèse transvissée ; - les piliers pour prothèse scellée. En prothèse implantaire scellée, le pilier en titane de type GingiHue™ est le pilier de choix, utilisé comme faux moignon.

Pilier provisoire

Dans la plupart des cas, les piliers de la prothèse de temporisation sont provisoires, c'est à dire qu'ils sont dévissés lors de la préparation de la prothèse définitive. Le dévissage a lieu lors de la prise d'empreinte de la prothèse finale ainsi que lors de la pose. Dans les indications esthétiques il est préférable de procéder à la fin de la chirurgie à la pose d'un pilier définitif.

Pilier ucla or

Le pilier UCLA Or est souvent utilisé comme un faux moignon dans la confection d’une prothèse scellée. Il peut toutefois être utilisé pour la réalisation d’une prothèse transvissée. Il s’agit alors d’une prothèse monobloc. Il n’y a plus à proprement parler de pilier.

Piliers

En faisant défiler les coupes axiales depuis la zone apicale en direction coronaire, le nerf dentaire est visualisé, les implants sont en rouge, les piliers en vert et les axes en jaune.

Piliers de cicatrisation

La forme des piliers de cicatrisation est variable. Ces piliers répondent au désir de préparer la cicatrisation des tissus mous dans un but esthétique.

Placement 3d des implants

Les critères de positionnement des implants varient selon que le site à implanter présente ou non des exigences esthétiques. Le placement sans exigence esthétique s'applique essentiellement aux secteurs postérieurs, et à la mandibule édentée.

Plan de traitement

Une étude pré-implantaire tomodensitométrique permet de rassembler et analyser des données qui sont alors conjointement analysées par le chirurgien, le praticien prothésiste et, éventuellement, le prothésiste de laboratoire pour affiner davantage la liste des solutions prothétiques possibles. Si le choix est validé par le patient, le plan de traitement peut alors être décrit.

Planification 3d

La planification 3D est la première application, la plus simple de l’IAO, sous la forme d’une simulation 3D. Elle permet au praticien implantologiste de visualiser dynamiquement les sites à implanter à l’aide d’une radiographie scanner, à la manière d’un voyage au sein des structures osseuses.

Plaque dentaire

La plaque dentaire est un enduit qui se forme sur les dents et qui doit être éliminé quotidiennement par le brossage. La plaque dentaire contient des bactéries qui déclenchent les maladies parodontales.

Platform shifting

Le col implantaire est plus petit que le diamètre de l'implant, créant ainsi un épaulement implantaire pour favoriser le développement des tissus mous.

Platform switching

Le "platform-switching" ou décalage du joint implant-pilier, consiste à connecter un implant de diamètre donné avec un pilier de diamètre réduit. Le platform switching est un facteur important de la stabilité des tissus. Cette technique favorise un résultat esthétique durable de la gencive et des dents.

Plâtre

Une technique d'empreinte utilisant le plâtre comme matériau d’empreinte au niveau des secteurs implantés permet en un seul temps d’obtenir à la fois l’empreinte des tissus mous et la solidarisation rigide des transferts. Cette méthode est intéressante dans des cas d’édentements complets.

Poches parodontales

Lorsque la plaque dentaire et le tartre s'accumulent (parodontite), la gencive se détache de la dent et forme une poche parodontale.

Polyethers

Les polyéthers ont de remarquables propriétés de mouillabilité, ils sont les plus hydrophiles parmi des élastomères. Les silicones A, quoique de plus en plus hydrophiles, leur sont encore inférieures ; cependant, leur stabilité dimensionnelle est remarquable.

Porte empreinte

Implantologie : la rigidité et l’adaptation du porte empreinte sont toujours importantes en chirurgie implantaire. En effet, toute modification ou, éventuellement fracture, du PEI rallonge inutilement le temps opératoire et peut compromettre la prise d’empreinte.

Porte-empreinte individuel

L'utilisation d’un porte-empreinte individuel offre une bien meilleure adaptation à la situation clinique. Trois avantages en découlent : - l’insertion est facilitée ; - la position adéquate du porte-empreinte en bouche est aisément repérable ; - cette adaptation homogénéise l’épaisseur de matériau et diminue la quantité totale nécessaire.

Pose implantaire guidée

L'IAO permet de procéder à la pose du ou des implants, précisément au lieu désiré avec l’orientation désirée selon la planification 3D faite en amont de la chirurgie, en fonction de la situation spécifique du patient à l’aide d’un guide radiologique et d’une radiographie scanner.

Positionnement des implants

Le volume osseux disponible (largeur et hauteur) doit être évalué dans les trois plans de l’espace pour faire le choix du nombre et de la taille (diamètre et longueur) des implants, et donc, de leur positionnement.

Positionnement des implants en tripode

Dans les secteurs postérieurs, il est préférable de placer les implants (standard) en tripode. Ce type de positionnement pour trois implants est plus favorable sur le plan biomécanique. En présence d’une crête large, des implants de gros diamètre (surface d’assise augmentée) peuvent être placés en position linéaire. Ces implants permettent une bonne répartition des forces occlusales tout en optimisant le résultat esthétique

Prise d'empreinte

La prise d’empreinte en chirurgie implantaire est un élément important du succès thérapeutique en implantologie. L’empreinte en prothèse implanto-portée fait appel à des matériaux utilisés en prothèse traditionnelle. Elle se distingue par sa mise en oeuvre et par sa planification. La précision de l’enregistrement des positions spatiales est capitale, alors que l’enregistrement des états de surfaces est une chose moins importante.

Profil d'émergence

Le concept du profil d'émergence permet la réalisation d’une couronne sur implant identique à celle d’une dent naturelle. Différents paramètres (volume osseux, tissus mous, anatomie dentaire, composants implantaires et prothétiques) doivent être évalués avec précision.

Projet prothetique

La restauration prothétique a pour objectif de rétablir une fonction et un résultat esthétique compatibles avec les attentes du patient. L'équipe traitante doit connaître les avantages et les inconvénients parmi les options prothétiques techniquement disponibles.

Prothèse

Une fois les implants placés par le chirurgien, ceux ci vont servir de pilier soit pour une couronne unitaire, soit pour un bridge ou même de support à un appareil dentaire, de la même manière que s'il s'agissait de dents naturelles.

Prothèse collée transitoire

Une prothèse collée transitoire permet d'éviter la compression sur les implants tout en permettant au patient de préserver l’esthétique de son sourire (secteur antérieur). Lorsque les dents adjacentes à un édentement partiel sont saines ou restaurées, elles offrent une solution fixée d'un bridge collé, sans altération des dents piliers.

Prothèse fixe implanto portée

La prothèse fixe implanto portée, se distingue de la prothèse fixe traditionnelle par l’utilisation d’un support prothétique usiné et ankylosé. L’empreinte doit donc tenir compte des particularités de la prothèse implantaire.

Prothèse monobloc transvissée

Quand le pilier est contenu dans la restauration prothétique céramo-métallique, on parle de couronne monobloc transvissée. Cette solution, peu utilisée, répond aux mêmes indications que les couronnes monoblocs en prothèse dento-portée, à savoir un espace prothétique réduit.

Prothèse provisoire

Le rôle de la prothèse provisoire est de favoriser la formation des papilles, et de favoriser l'émergence des tissus mous immédiatement après la chirurgie. Elle vise à obtenir un résultat esthétique idéal.

Prothèse scellée

Prothèse provisoire scellée et mise en charge immédiate : la prothèse est solidarisée aux piliers intermédiaires par scellement. Ces derniers sont eux-mêmes vissés aux implants. Le scellement de la prothèse provisoire s'effectue à l'aide d'un ciment temporaire.
Prothèse sur implant: les avantages de la prothèse scellée sont : - esthétique ; - biomécanique et fonction ; - technique. Les inconvénients de la prothèse scellée résident dans la difficulté de dépose et le risque de débordement du ciment de scellement.

Prothèse sur implant

Les implants posés par le chirurgien vont servir de pilier pour la prothèse. La restauration prothétique constitue l'ultime objectif du traitement implantaire.

Prothèse transvissée

Prothèse provisoire transvissée et mise en charge immédiate :le transvissage de la prothèse s'effectue directement sur l'implant ou sur un pilier intermédiaire, lui-même vissé sur l'implant.

Prothèse vissée

La prothèse vissée sur implants est définie comme une restauration transvissée sur des éléments intermédiaires (piliers), eux-mêmes vissés sur les implants. Cependant, elle peut également être directement transvissée sur l’implant. Dans cette variante, prothèse et pilier ne font plus qu’un (prothèse transvissée monobloc)

Pseudo halitose

Lorsque les patients viennent avec une bonne hygiène et parlent de mauvaise haleine il peut s'agir d'un trouble obsessionnel ; un sondage ayant pour sujet l'utilisation des produits pour rafraîchir l'haleine indique l'importance de ce trouble. Les patients qui souffrent d'une fausse mauvaise haleine ou pseudo halitose sont très difficiles à soigner. Il faut les aider à retrouver confiance en eux et vis à vis de leur entourage.

Haut de page