Actualités du site

NOVE 16

IAO. Bridge de 3 unités supporté par 3 implants.

1 commentaire 2011 à 23:26 posté par Les Implants Dentaires

Préparation de prothèses provisoires avant la chirurgie à l’aide de l'IAO
Rubrique Vidéo. N° 12/2
Présentation complète du cas IAO et Vidéos

Ce cas clinique consiste à restaurer le secteur gauche postérieur de la mandibulaire d’une patiente à l’aide d’un bridge de 3 unités supporté par 3 implants. Les pièces du système QuickBridge serviront à rattraper les divergences inévitables entre positions des implants sur la simulation et celles effectivement obtenue à la fin de la chirurgie guidée.
La simulation a été effectuée, son fichier informatique a été envoyé par Internet afin de fabriquer le guide chirurgical par stéréolithographie. Puis la feuille de route ainsi que le guide chirurgical ont été reçus.



Le guide sera d’abord utilisé pour fabriquer la prothèse provisoire à mettre en charge immédiatement après la chirurgie guidée. Les pièces prothétiques indiquées sur la feuille de route et commandées sont vissées sur le guide chirurgical. Le secteur à restaurer est sectionné du maître modèle. Le guide chirurgical est repositionné sur le maître modèle et stabilisé en appui sur les dents antérieures.
La fausse gencive est coulée autour des analogues pour obtenir l’émergence des implants. Le plâtre est ensuite coulé sur la fausse gencive. Pour ce faire, l’enveloppe du maître modèle est recréée à l’aide d’une plaque de cire, elle est ensuite comblée de plâtre.
Le maître modèle reconstitué avec les analogues en place est prêt à recevoir les piliers coniques et les pièces du système Quick-Bridge. La première pièce, en forme de cône, est un pilier provisoire en titane se vissant sur le pilier conique définitif. La seconde pièce est un capuchon en polymère qui se clipse sur le cône métallique.
Le capuchon est ensuite lui-même solidarisé au bridge avec de la résine. On a le bridge sur le maître modèle, prêt à être posé.
Un seul des capuchons est solidarisé au bridge. Il servira de point de référence à partir duquel les autres sont fixés. Les deux autres couronnes sont bien évidées afin de s’adapter aux divergences qui ne manqueront d’avoir lieu.

Référence : Implantologie assistée par ordinateur

Voir la liste des vidéos.


1served

Poster un commentaire

gravatar

1

permalien pour ce commentaire Cabinet Dr. Davarpanah 16 novembre 2011 à 23h51

Grâce à la chirurgie guidée, l’intervention chirurgicale s’est rapidement déroulée. L’accès à la zone postérieure n’a pas présenté de difficulté majeure car l’ouverture buccale était suffisante. Au niveau prothétique, la divergence de position entre les implants simulés et ceux en place était suffisamment faible pour être rattrapée à l’aide d’un jeu de pièces prothétiques provisoires, dont le principe et la mise en oeuvre sont aisés.